Me connecter



Me connecter
Problème de connexion?

Problème de connexion?

Entrez votre courriel. Nous vous transmettrons un lien
pour réinitialiser votre mot de passe.




Je souhaite me connecter.

Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Fermer la fenêtre


Sondage

Visitez-vous les infrastructures sportives de la région?

Mont Ste-Anne Vélo route Marie-Hélène Prémont Canyon Ste-Anne Sentier Mestachibo Sentier des caps Tous Aucune

Joignez le mouvement Alliance Affaires Retrospective

Infolettre

VALORISATION DE LA 138
Une idée qui fait son chemin ?

Août 2015

Depuis sa création, l’Alliance Affaires a fait de la revitalisation du boulevard Sainte-Anne l’un de ses dossiers prioritaires. Un comité formé de M. Jocelyn Boivin (Habitations Boivin, de Mme Nataly Lessard (Sautozieux Création), de M. Arthur Cauchon (Ferme Arthur Cauchon), de M. Simon Drouin (Jos Drouin et fils), de M. Gilbert Chouinard (IGA Boucherie Chouinard et fils) et de M. Mathieu Longchamps (Centre de rénovation Raymond Boies –BMR) s’affaire depuis à réfléchir aux meilleurs moyens de mettre en valeur qui est la véritable colonne vertébrale de la Côte-de-Beaupré.
Jusqu’à présent, les élus municipaux, des alliés essentiels, avaient démontré très peu d’intérêt pour les démarches de l’Alliance. Mais voilà que le maire de L’Ange-Gardien, M. Pierre Lefrançois, a de lui-même souligné son intérêt à examiner les possibilités avec notre regroupement. Déjà deux rencontres avec le maire ont eu lieu et d’autres sont prévues après la période estivale.
Le comité de l’Alliance est très enthousiaste à l’idée de travailler en collaboration avec une municipalité de la Côte et entend bien profiter de l’occasion pour démontrer aux autres les bénéfices potentiels d’une telle association. En espérant être en mesure d’annoncer de beaux projets sous peu à L’Ange-Gardien ou ailleurs sur la Côte-de-Beaupré !



La route 138, un dossier majeur

La municipalité de l'Ange-Gardien partenaire d'Alliance Affaires

Depuis les premiers balbutiements du regroupement Alliance Affaires, l’embellissement du boulevard Sainte-Anne est un dossier qui est au cœur des préoccupations de l’organisation. L’Alliance est donc très  fière d’annoncer que la municipalité de L’Ange-Gardien a choisi d’être son partenaire dans cet objectif.  Par ce partenariat, l’Alliance comme la municipalité, espèrent accélérer  le processus de revitalisation de la route 138, entre autres bien sûr via l’embellissement du tronçon qui traverse L’Ange-Gardien.


Ainsi le maire de L’Ange-Gardien, Pierre Lefrançois, s’est entendu avec l’équipe de l’Alliance pour former un comité de travail conjoint sur lequel siègent des représentants de l’Alliances Affaires : Jocelyn Boivin, président sortant et membre du comité de revitalisation du boulevard Sainte-Anne, Nathaly Lessard, administratrice, Marie Langlois directrice générale ; et des représentants de la municipalité : Pierre Lefrançois, maire,  Pascal Frédérick, directeur des travaux publics et  Thibert Lescot urbaniste.


Il sera éventuellement nécessaire de s’asseoir avec d’autres partenaires pour la suite mais l’Alliance et la municipalité tenaient à restreindre le nombre de membres du comité afin de s’assurer de démarrer le travail rapidement et efficacement. Le comité prévoit livrer un plan d’action préliminaire comprenant budget et échéancier avant la période des Fêtes. Un délai serré mais nécessaire puisqu’après le dépôt de ce plan, il faudra ensuite l’utiliser pour aller chercher les moyens financiers de le réaliser !


Il est certain que ce plan comprendra  une portion sensibilisation qui s’adressera aux propriétaires de bâtiments et de terrains résidentiels et commerciaux et qui occupent déjà l’espace.
L’Alliance Affaires espère que ce partenariat sera le premier d’une longue série pour que le boulevard Sainte-Anne puisse enfin devenir une carte de visite à l’image de toute la région !


________________________________________________________________________________________


Un des enjeux importants pour le développement de notre région est la revitalisation de la route 138 soit le boulevard Sainte-Anne. Le conseil d’administration d’Alliance Affaires Côte-de-Beaupré en a fait une priorité dès ses débuts. Cette démarche était d’autant plus pertinente pour notre regroupement que l’on retrouve cette priorité dans bon nombre d’études réalisées au bénéfice de la MRC au cours des10 dernières années. De plus, cette revitalisation est une des actions importantes du « plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré » et est aussi abordée dans le « schéma d’aménagement de la MRC ».

Nous profitons du présent « Qu’est-ce qui se passe » afin de vous rendre compte des démarches faites par l’Alliance dans ce dossier jusqu’à maintenant et ce que nous pouvons espérer pour l’avenir.

Depuis 2012, temps, argent et recherches ont été consacrés à ce dossier. Nous avons fait la lecture de plusieurs études qui ont été réalisées par différentes firmes pour le compte de la MRC de la Côte-de-Beaupré au  cours des dernières années, soit:

1 -      Rapport synthèse 2003. Document présenté au Comité aviseur.  Une réalisation du Groupe Conseil I.D.E. Inc.


2-    Plan d’action 2004-2006 Planification stratégique du territoire de la Côte-de-Beaupré. Une réalisation de la MRC CDB


3-         Diagnostic et planification stratégique de la planification de développement durable de la MRC de la Côte-de-Beaupré. Une initiative et une réalisation de la MRC CDB.

 

4-     Plan d’action (PALEE) produit par le CLD de la Côte-de-Beaupré. L’élaboration d PALÉE prend notamment en compte la Planification stratégique de développement

durable de la MRC de La Côte-de-Beaupré ainsi que le plan quinquennal de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Capitale-Nationale.


5-    REVOIR(2007) Évaluation de potentiel d’attraction de la Côte-de-Beaupré pouvant orienter son développement économique et l’aménagement de son territoire.

Initiative de la MRC Côte-de-Beaupré réalisée par Pôle Québec Chaudière-Appalaches

  

Plusieurs d’entre elle sont identifié la faiblesse de cette artère d’un point de vue attractif.Beaucoup d’éléments visuels sont déficients et nécessitent une prise en charge par le milieu afin d’améliorer la première impression que nous transmettons à la population locale et aux visiteurs.

Depuis 2012, l’Alliance a posé diverses actions, à savoir:

Septembre2012 : Commentaires adressés aux maires concernant le plan de développement durable.

Janvier2013 :Recensement des entreprises situées sur la route 138 et des résidences familiales.

Mars2013 :Document intitulé « La revitalisation du boulevard Sainte-Anne : mission impossible ? Pas pour des gens mobilisés et motivés. » Produit par Alliance Affaires

Avril2013 : Le document est déposé et accompagné d’une lettre auprès des maires de la Côte-de-Beaupré

Juin2013 :Des commentaires sur le schéma d’aménagement son déposés auprès de la MRC.

Septembre2013 :Sondage effectué par Doxa Focus auprès des entreprises situées sur la route138. Le document a été présenté aux membres d’Alliance Affaires lors de l’assemblée générale en octobre 2013. Par la suite, le document a été envoyé à tous les maires de la Côte-de-Beaupré.

Février2014 : Une lettre et les résultats du sondage sont déposés dans toutes les municipalités.

Novembre2014 : Une lettre est envoyée à tous les maires.Alliance Affaires désire avoir une rencontre avec ceux-ci pour discuter de la route 138 et des fusions municipales

Vous pouvez consulter tous ces documents sur le site Internet d’Alliance Affaires dans l’onglet grands dossiers (boulevard Ste-Anne)

Alliance Affaires comprend très bien que les leaders de la revitalisation de la 138 sont les municipalités et la MRC. Nous leur avons fait parvenir notre document intitulé « La revitalisation du boulevard Sainte-Anne : mission impossible? Pas pour des gens mobilisés et motivés. » Avec le document il y a avait une lettre qui se terminait ainsi :

« Nous comprenons très bien que les leaders de cette revitalisation sont les municipalités et la MRC. C’est pourquoi nous sollicitons une rencontre avec vous dans les meilleurs délais afin de discuter de nos visions respectives d’intervention ainsi que d’une stratégie qui permettrait à Alliance d’accompagner le monde municipal dans cet effort de revitalisation. Nous souhaitons, au cours des prochaines semaines, mener auprès des gens d’affaires un sondage afin de bien cerner leurs préoccupations à l’égard d’une telle démarche. Nous aimerions conduire ce sondage en collaboration avec le monde municipal. Ses résultats permettront d’orienter nos actions de sensibilisation et de concrétisation d’un plan de mise en valeur de la 138.

 

La lettre est demeurée sans réponse …

La lettre complète est disponible sur notre site web avec les autres documents de ce dossier. Le sondage que nous avons réalisé a lui aussi été envoyé aux maires  et au préfet accompagné d’une lettre. Encore là aucune réponse à cette initiative et aucune participation financière ou autre du monde municipal à ce sondage qui était fort important afin de connaitre la pensée des propriétaires de commerces bordant la route 138.

 

Voici en bref les travaux réalisés par votre regroupement. Malheureusement, il semble que nos initiatives intéressent peu les leaders de ce dossier. Nous nous interrogeons sur la place qu’occupe la revitalisation de la 138 dans les priorités régionales.

 

Nous aimerions vous faire part d’un projet fort inspirant et motivant initié par la ville de Saint-Eustache.

 

Ville de St-Eustache

« En 2007, au terme de plusieurs mois de consultation, de sondages, d'analyses et de réflexion, le conseil municipal a finalement adopté, le 10 septembre 2007, un cheminement en vue de revitaliser le chemin de la Grande-Côte et la rue Saint-Louis au cours des prochaines années. Ce scénario de développement structurant est directement issu des résultats des consultations.

 

La vision collective qui en émane est à la base du plan d'action proposé.

Celui-ci vise à faire de la route 344 une artère vivante et achalandée, bordée d'aménagements

et de constructions cohabitant harmonieusement avec un environnement naturel, marqué par une rivière d'exception et l'omniprésence d'une belle diversité de végétation. Son parcours invitera à la découverte successive de quartiers offrant des ambiances et de sperspectives visuelles distinctes.

Ce que les résidents et gens d'affaire sont dit dans le sondage…

Pour les individus et groupes sondés, les points forts à développer sont les espaces verts, des lieux de promenade le long de la rivière et le cachet champêtre.

On souhaite, par ailleurs, l'implantation de commerces de détail, en privilégiant, par ordre d'importance, les types café-bistro, boulangerie-pâtisserie, restaurants, épicerie fine et fleuriste.

Les points faibles relevés concernent notamment le manque d'esthétique de l'artère, son aspect peu animé et démodé,et, à égalité, la vitesse trop élevée qu'on y observe, le manque de stationnement et la présence en trop grand nombre de garages.

 

Cliquez ici pour lire le document dans son intégralité 

 

En 2010, La Ville de Saint-Eustache reçoit le prix Améliorations physique

Pour le projet de revitalisation de la route 344

 

Cliquez ici pour lire l’article du journal

 

En 2012 nous pouvons lire dans le journal Le droit :

 

Le comité régional de revitalisation de la route 148 a présenté son plan d'action aux élus de la MRC Papineau, mercredi.

 

Cliquez ici pour lire l’article


Tout ceci se passait en 2007. 8 années se sont écoulées depuis les résultats de la consultation.

Croyez-vous que la route 344 s’est détériorée? Croyez-vous que le sondage et les études réalisés à l’époque sont sous la poussière sur une tablette?

 

Non!Le dossier a continué d’avancer.

 

Voici un communiqué daté du 27 janvier2015. Lisez-le!

 

Route 344 et rue Saint-Eustache:Programme d'aide à la rénovation, assortie d'un crédit de taxes

 

(Saint-Eustache, le 26 janvier 2015) – Le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron, et le conseiller municipal du quartier des Îles et président du Comité de revitalisation de la route 344, M.Raymond Tessier, ont annoncé, le 26 janvier dernier, le lancement de l’appel de projets du programme d’aide à la rénovation pour l’année 2015. Ce programme s’adresse autant aux propriétaires de bâtiments résidentiels, qu’aux propriétaires de bâtiments commerciaux et mixtes situés sur la route 344 et sur une partie de la rue Saint-Eustache, entre la rue Saint-Louis et la rue Féré. L’annonce a eu lieu sur le chemin de la Grande-Côte, devant le bâtiment de l’entreprise Borduas Goineau CPA inc., qui a fait l’objet d’importants travaux et qui a bénéficié du programme d’aide à la rénovation en 2014.

 

« Depuis le début des programmes, en2008, ce sont près de 100 propriétaires qui ont bénéficié de subventions pour concrétiser leurs projets de rénovations, pour un total d’investissements combinés de quelque 4,2 M$. Il est certain que l’implantation de ces programmes a contribué de façon significative à la revitalisation des secteurs où les travaux ont été réalisés. Comme ils ont nettement fait la preuve de leur efficacité, et devant des succès comme celui que nous voyons aujourd’hui, nous sommes ravis de proposer, en 2015, un programme remanié, comprenant un volet résidentiel ainsi qu’un volet mixte», a déclaré le maire de Saint-Eustache, M.Pierre Charron.

 

Dans le cadre de l’appel de projets 2015,la Ville octroie un montant de 60 000 $ qui sera versé sous forme de subventions. Les propriétaires dont les projets auront été agréés pourront recevoir une subvention couvrant 50 % du coût des travaux admissibles, jusqu’à un maximum de 10 000 $.

 

Démarche des propriétaires

Pour être admissibles au programme, les propriétaires doivent faire une demande d’aide financière auprès du Service de l’urbanisme (1, place de la Gare). De plus, ils devront satisfaire toutes les exigences relatives à l’obtention du permis de construction au moment de la demande de permis. Les projets doivent être déposés avant le 13 mars 2015, à midi.

« Nous invitons les propriétaires intéressés à déposer leurs projets dès maintenant afin qu’ils soient fin prêts à entreprendre leurs travaux dès l’arrivée du printemps », a précisé M. Raymond Tessier, conseiller municipal.

 

Crédit de taxes sur la plus-value

Enfin, la Ville lance également un nouveau programme de crédit de taxes, applicable aux secteurs ciblés par le programme de subvention. Le crédit de taxes s’applique lorsque les travaux génèrent une plus-value de plus de 30 % suite à des travaux de rénovation d’un bâtiment existant ou sur une nouvelle construction. Pour un bâtiment commercial ou résidentiel, ce crédit correspond à 60 % de la plus-value la première année suivant la fin des travaux et à 40 % la deuxième. Un projet mixte peut également bénéficier d’un crédit supplémentaire en fonction de l’ampleur du projet.

 

La recette du succès de cette revitalisation est subordonnée à une vision collective entre les différents partenaires soient la municipalité, les résidents et les commerçants. Ils se sont donnés 20 ans pour réaliser leur projet. Tout laisse croire qu’ils atteindront leurs objectifs tels que prévu.

 

Que devons-nous penser de tout ceci?  Pourquoi les maires de notre communauté ne répondent pas à notre collaboration dans un dossier majeur identifié comme étant prioritaire dans les documents de planification d’aménagement du territoire régional? Pourquoi n’existe-il pas un plan d’action à court, moyen et long terme sur la revitalisation de la 138? Si nous voulons que les vœux exprimés dans nos documents régionaux se concrétisent,un plan d’action est indispensable.  Nous souhaitons vivement que nous puissions un jour obtenir ce dialogue avec les maires. Lors d’une récente invitation (à maintes fois répétées) de la part d’Alliance à rencontrer les maires, nous avons eu la participation de 3 maires sur 8. C’est un début…

 

Nous continuerons à essayer de trouver une solution afin de voir un jour se mettre en branle un processus de revitalisation de cette artère. Cette revitalisation est primordiale pour notre région afin d’envoyer le message à nos résidents,investisseurs, passants, visiteurs et touristes que nous sommes une région en mouvement qui applique concrètement ce qu’elle prêche haut et fort soit le développement durable.

 

Nous voulons signaler que certaines initiatives locales de revitalisation ont grandement amélioré certains tronçons de la 138. Il faut poursuivre ces efforts. En terminant, lors d’une récente rencontre avec le maire de L’Age-Gardien, monsieur Pierre Lefrançois, celui-ci s’est dit intéressé à participer à une action concertée avec notre regroupement. Soyez assurés que nous vous tiendrons informés de tout développement suite à cette invitation. À suivre…

 

Nous vous incitons à lire la documentation se rapportant à ce dossier. Vos commentaires, suggestions et implications sont grandement souhaités et appréciés.

Bonne lecture.

 

Jocelyn Boivin, président.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour


2012

Commentaires adressés aux maires concernant le plan de

développement durable

Commentaires sur le document Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

17 septembre 2012

Présenté à la MRC Côte-de-Beaupré


Nous tenons à réitérer notre appui à la démarche entreprise par la MRC concernant le sujet en titre. Notre organisation s’implante fortement sur la Côte-de-Beaupré tel qu’en font foi nos adhésions qui sont actuellement de plus de 180 membres. À peu près toutes les entreprises d’importance de la Côte en sont membres. Nous obtenons une excellente participation des membres aux divers comités formés par l’Alliance sur des enjeux fort importants de la Côte-de-Beaupré.

Cliquez ici pour lire le document dans son intégralité

2013

Recensement des entreprises et des maisons sur la route 138

Février 2013

La toute première action entreprise par Alliance Affaires dans ce dossier a été de réaliser le recensement des entreprises et des maisons unifamiliales qui sont situées sur cette artère.

Voici les résultats en date du 26 février 2013.

Maison unifamiliale     

Boischatel                             1

L'Ange-Gardien                      25

Château-Richer                     85

Sainte-Anne-de-Beaupré         75

Beaupré                               24

Saint-Joachim                        50

Saint-Tite-des-Caps               149

Total                                   409

               

Commerces      

249 commerces dont 96 sont membres d'Alliance Affaires      

 

Mars 2013


Un Document de réflexion sur la vision d'Alliance Affaires à l'égard de
 
cette artère importante de notre région

La revitalisation du boulevard Sainte-Anne :

mission impossible?

 

Pas pour des gens mobilisés et motivés



Le présent document se veut un outil de positionnement d’Alliance Affaires et de mobilisation de ses membres et dirigeants en vue d’impliquer la communauté d’affaires de la Côte-de-Beaupré, et éventuellement d’autres partenaires, dans la revitalisation du boulevard Sainte-Anne et de la route 138 sur le territoire des municipalités de Boischatel, l’Ange-Gardien, Château-Richer, Sainte-Anne-de-Beaupré, Beaupré, Saint-Joachim et Saint-Tite-des-Caps.

 

Cliquez ici pour lire le document dans son intégralité


Avril 2013

Le document est déposé auprès des maires de la Côte-de-Beaupré

Beaupré, le 26 avril 2013

Destinataires : Yves Germain, maire de Boischatel

                               Pierre Lefrançois, maire de l’Ange-Gardien

                               Frédéric Dancause, maire de Château-Richer

                               Jean-Lu Fortin, maire de Sainte-Anne-de-Beaupré

                               Michel Paré, maire de Beaupré

                               Marc Dubeau, maire de Saint-Joachim

                               Pierre Dion, maire de Saint-Tite-des-Caps

                               Pierre Lefrançois, préfet MRC Côte-de-Beaupré

                               Germain Tremblay, maire de Saint-Ferréol-Les-Neiges

 

Objet : Route 138

 

Messieurs,

Alliances Affaires Côte-de-Beaupré regroupe plus de 200 membres de la communauté d’affaires de la Côte-de-Beaupré. L’Alliance a comme mission de représenter la communauté d’affaires de la Côte dans les dossiers concernant le développement économique de notre région. Entre autres, nous croyons que la route 138 est un enjeu d’importance dans le positionnement stratégique de la Côte-de-Beaupré. En plus d’être l’accès majeur à notre territoire, cette artère est empruntée chaque année par des millions de véhicules qui circulent en direction de Charlevoix et vers la Côte-Nord. Elle constitue la première impression que nous offrons à nos visiteurs et à nos résidents potentiels.

Cliquez ici pour lire la lettre




Juin 2013

Commentaires d'Alliance Affaires sur le schéma d'aménagement

déposés auprès des maires de la Côte-de-Beaupré


Beaupré, le 27juin 2013

Monsieur Pierre Lefrançois

Préfet de la MRC de La Côte-de-Beaupré

3, rue de la Seigneurie

Château-Richer (Qc) G0A 1N0

 

      Objet : Commentaires concernant le schéma d’aménagement et de développement durable     

                   de  la MRC de La Côte-de-Beaupré.

 

Monsieur Lefrançois,

En suite à la consultation publique sur le document en titre, nous vous transmettons nos commentaires. Soyez assuré de notre préoccupation afin que notre région connaisse un développement économique positif tout en respectant des règles de développement durable. Nous croyons que tout ceci doit se faire en considérant les enjeux économiques et environnementaux de notre région.

Nous réitérons notre collaboration avec la MRC de la Côte-de-Beaupré et nous demeurons isponibles à poursuivre les discussions concernant les points faisant l’objet de nos commentaires.

Veuillez agréer, monsieur Lefrançois, mes cordiales salutations.

 

 

Jocelyn Boivin, président

 

 

 

 

c.c. : Maires de la Côte-de-Beaupré

           Miche lBélanger, directeur général MRC

           DG  des municipalités de la Côte-de-Beaupré

           Pierre Alexandre Côté, aménagiste

        


Commentaires d'Alliance Affaires sur le schéma d'aménagement

déposés auprès des maires de la Côte-de-Beaupré

1. Pages 116 et 117, 3.2.1.2 Aménagement durable des lieux d’emploi

Ces considérations relèvent de bonnes intentions, mais s’avèrent difficilement réalisables dans leur forme actuelle.
Ainsi les mesures zéro déchets et de transport en sont plus de gestion d’entreprise que d’aménagement du territoire. Quant aux normes de gestion des eaux de pluie, elles sont des recettes toutes faites qui ne tiennent pas compte notamment des conditions hivernales et qui devront faire l’objet de réflexions plus élaborées par les municipalités.
La voie d’objectifs de performance serait plus prometteuse et permettrait de tenir compte de notre contexte et de nos contraintes.

2. Page 125 et 126 : Récréatif intensif 2 :

Il faut s’assurer que les usages d’hébergement commercial et de restauration seront autorisés dans le secteur du quai de Sainte-Anne.

3. 3.3.3 Mise en valeur des paysages culturels

Nous ne comprenons pas que la route 138 ne fasse pas l’objet d’une section distincte en regard de son importance au niveau régional. Il y a de nombreuses mentions et prescriptions qui la concernent dans le document. Cependant nous nous serions attendus à une section rassemblant toutes ces considérations pour donner à cet enjeu tout le poids qu’il mérite. Ici il n’est pas question d’objectifs de performance, mais bien de prescriptions comme celles du document complémentaires.
Alliance Affaires de la Côte-de-Beaupré

Cliquez ici pour lire le document dans son intégralité




Septembre  2013

Sondage effectué par Doxa Focus auprès des entreprises situées sur la

route 138

En octobre 2013, le conseil d’administration d’Alliance Affaires mandate Doxa Focus pour réaliser un sondage auprès des entreprises qui sont situé sur la route 138.

Doxa Focus est une entreprise qui offre les services d’experts-conseils en recherche marketing.


L’étude de nature quantitative a été réalisée par le biais d’entrevues téléphoniques qui  se sont échelonnées du 5 au 30 septembre 2013 inclusivement.

Au total, 165 propriétaires d’un commerce situé sur le boulevard Sainte-Anne/route 138 (n=165) ont été sondés, sur une possibilité de 243 propriétaires au total (N=243). L'échantillon permet une marge d’erreur théorique de ± 4,33 %, selon un intervalle de confiance de 95 % (19 fois sur 20).

Les entrevues téléphoniques se sont déroulées durant la semaine, entre 8 h 30 et 18 h, dans le but de respecter les ententes de rendez-vous ayant été établies avec des répondants, de même que pour maximiser les chances d’atteindre le plus grand nombre de personnes. Certains rappels ont également été effectués la fin de semaine, à la demande de ceux qui préféraient répondre aux questions à partir de leur domicile.

Toutes les entrevues ont été réalisées en français par Doxa Focus. Le questionnaire utilisé dans le cadre du présent sondage a été élaboré par Doxa Focus et Alliance Affaires, qui a été invité à l’approuver avant la réalisation du pré test auprès de la clientèle cible.

La saisie des questionnaires et le traitement statistique des données ont été réalisés avec le logiciel SPSS, dans le but de dégager des résultats statistiquement significatifs selon les sous-groupes de répondants.

 

Cliquez ici pour accéder au sondage

Le Sondage est déposé auprès des maires de la Côte-de-Beaupré



 

Objet : Sondage auprès des entreprises situées aux abords de la route 138

 

Le conseil d’administration d’Alliance Affaires Côte-de-Beaupré a identifié, il y a plus de deux ans, certains dossiers prioritaires qui pourraient avoir un impact majeur sur l’économie de la Côte-de-Beaupré. Parmi eux figurait la revitalisation des abords de la route 138.

 

La route 138, de par sa position stratégique, constitue sans équivoque la première impression que la population de la Côte-de-Beaupré et l’ensemble des usagers de cette route ont de notre région. Plusieurs études ont identifié les faiblesses importantes de cette voie de circulation. La nécessité d’intervenir afin d’améliorer l’aspect visuel de cette route fait consensus dans notre communauté. Le plan de développement durable des communautés de la Côte-de-Beaupré en fait aussi mention et en fait une priorité. Alliance Affaires estime qu’il est nécessaire de définir un plan d'action concret de revitalisation.

 

Cliquez ici pour lire la lettre

Alliance Affaires relance l'invitation à une rencontre avec les maires

Beaupré, le 25 novembre 2014


 

OBJET : Revitalisation Route 138 et fusions municipales

 

Madame, Messieurs,

Au cours des dernières semaines,l’Alliance Affaires Côte-de-Beaupré a initié un débat jusqu’ici latent, celui des avantages et des inconvénients que pourrait comporter la fusion des municipalités de notre région.

Depuis, certains maires ont émis l’opinion que la fusion de l’ensemble des municipalités de la Côte est utopique.  D’autres ont mis en évidence l’existence d’une multitude d’ententes inter municipales et conséquemment,l’inutilité d’une éventuelle fusion. D’autres encore se sont interrogés sur la pertinence qu’un organisme comme le nôtre s’intéresse à cette question. Tout cela semble aboutir à la conclusion que le sujet est tabou ou qu’il est futile d’en discuter.

Qu’il me soit d’abord permis de vous faire remarquer que nous n’avons jamais demandé de fusion municipale; nous avons plutôt voulu qu’on débatte des avantages et des inconvénients que detelles fusions pourraient comporter. Nous croyons que certaines opinions émises par les maires sur les regroupements municipaux méritent d’être débattues à la lumière des enjeux sociaux et économiques actuels de notre région. Bien sûr ce débat doit s’élargir à d’autres préoccupations que celles soulevées dernièrement. Les regroupements municipaux, après réflexion, pourraient probablement se décliner de bien des façons.

Cliquez ici pour lire la lettre


Retour

Haut de page

info@allianceaffaires.com

Tél. : 418.702.1511
10989, boul. Ste-Anne
local 101, Beaupré
G0A 1E0

Orage communication.com graphisme et Internet