Me connecter



Me connecter
Problème de connexion?

Problème de connexion?

Entrez votre courriel. Nous vous transmettrons un lien
pour réinitialiser votre mot de passe.




Je souhaite me connecter.

Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Fermer la fenêtre


Sondage

Combien l'Alliance Affaires a-t-elle contribué à augmenter vos contacts depuis votre adhésion?

0 à 5 6 à 10 11 à 15 16 à 20 Au-delà de mes projections

Joignez le mouvement Alliance Affaires Retrospective

Infolettre


Consulter les archives

Nouvelles des membres rss

    • Caisse Desjardins de la Côte-de-Beaupré

      Aucun texte alternatif disponible.

      Les fraudeurs ciblent de plus en plus les milléniaux et même la génération Z, ceux nés après 1995, par le biais des réseaux sociaux et des textos, une situation qui inquiète les autorités.

      « Même s’ils maîtrisent la technologie, [ils] ont une si grande présence sur les médias sociaux qu’ils sont devenus une cible naturelle pour les fraudeurs », constate la sous-commissaire adjointe au Bureau de la concurrence, Kata Rados.

      Cette dernière était accompagnée de représentants de corps policiers et de l’organisme Option consommateurs pour le lancement du mois de la prévention de la fraude, à Montréal.

      Les Canadiens ont perdu pas moins de 405 millions de dollars aux griffes des fraudeurs depuis trois ans, a précisé à cette occasion Kata Rados.

      Les aînés demeurent une cible de choix alors que les sommes qu’ils se sont fait dérober par le biais de diverses fraudes s’élèvent à 94 millions de dollars depuis trois ans.

      Peu de plaintes

      Et ce n’est que la pointe de l’iceberg. Seulement 5 % des fraudes sont déclarées aux autorités, estime le Bureau de la concurrence.

      « Souvent, les gens ont honte de dire qu’ils se sont fait frauder ou, dans le cas des entreprises, elles ont peur d’avoir l’air peu fiable », explique l’avocate chez Option consommateurs, Sylvie De Bellefeuille.

      De plus, les montants sont en général peu élevés, et donc les victimes hésitent à porter plainte, ajoute-t-elle en rappelant l’importance de prévenir les autorités.

      « Quinze dollars, ce n’est peut-être pas beaucoup, mais multiplié par un million ça commence à faire beaucoup », indique-t-elle.

      Les policiers sont à pied d’œuvre pour mettre la main au collet des fraudeurs.

      En 2014, 15 000 dossiers ont été ouverts par les policiers en matière de fraude et ce nombre a bondi jusqu’à 18 000 en 2016, indique le responsable du Service des enquêtes sur l’intégrité de l’économie de la SQ, Alain Gaulin.

      « Il y a un mouvement au niveau des criminels, qui s’adaptent aux technologies », précise-t-il.

       

      Si vous êtes victime de fraude, composez le 1-866-335-0338 et le Service d'assistance Desjardins vous accompagnera dans cette situation.




      4 avril 2018

    • Festival MAHG & novice Caron et Guay de Beaupré

      FESTIVAL CARON ET GUAY HONORÉ!

      DIMANCHE, 7 JANVIER 2018, 09:29
      Festival Caron et Guay honoré!

      Remise par M. Marco Debois vice-président Hockey Québec a M. Jean-René Lavigueur président hockey CBIO d'un cadre soulignant le 20ieme anniversaires du festival MAHG & novice Caron et Guay de Beaupré. Présent aussi sur le tapis rouge;

      Mme. Sonya Thibault, coordonatrice Mahg et bénévole de longue date.

      M. Jean-Francois Duclos, directeur général Caron et Guay.

      M. Luc Jacques, ancien président du festival et association.

      M. Pierre Boudreault, ancien bénévole et membre du CA.

      M. Gaston Boisvert, gérant d'arena et bénévole de longue date.

      M. Bruno Prémont, entraineur maitre CBIO et bénévole de longue date.

      Un gros merci a tout les bénévoles qui a fait du Festival Caron et Guay un succès années après années

       

       

       


      11 janvier 2018

Haut de page

info@allianceaffaires.com

Tél. : 418.702.1511
Cell. : 418.575.2742
1 Ceinture du Lac
St-Tite-des-Caps
G0A 4J0

Orage communication.com graphisme et Internet