Me connecter



Me connecter
Problème de connexion?

Problème de connexion?

Entrez votre courriel. Nous vous transmettrons un lien
pour réinitialiser votre mot de passe.




Je souhaite me connecter.

Code de sécurité :
Entrez les caractères figurant dans l'image.

Rafraîchir

Envoyer

Fermer la fenêtre


Sondage

Visitez-vous les infrastructures sportives de la région?

Mont Ste-Anne Vélo route Marie-Hélène Prémont Canyon Ste-Anne Sentier Mestachibo Sentier des caps Tous Aucune

Joignez le mouvement Alliance Affaires Retrospective

Infolettre


La Côte en chiffre:

Depuis quelques années, de nombreuses familles font le choix de s’établir sur la Côte-de-Beaupré.

Population : 23 675 habitants (2009)

Superficie : 4 974 km²

Densité : 4,8 habitants au km²

Pour en savoir plus sur la Côte


Portrait historique

Portrait historique

La Côte-de-Beaupré, le départ d’une grande aventure

La Côte-de-Beaupré fut, après Québec, l’une des premières régions à présenter des installations permanentes européennes. Son développement est intrinsèquement lié à deux caractéristiques avantageuses : de belles terres fertiles et la proximité du fleuve Saint-Laurent, principale voie de communication de l’époque.

Dès 1626, Champlain fait construire la première ferme dans la vallée du Saint-Laurent au pied du Cap-Tourmente, comprenant des étables et des habitations. La ferme dessert la toute jeune colonie et nourrit la ville de Québec, qui compte alors entre 60 et 70 habitants.

cap_tour.jpg

En 1636, la Compagnie des Cent-Associés de la Nouvelle-France crée la compagnie de Beaupré, une seigneurie dont le territoire s’étend de la Chute Montmorency à la rivière du Gouffre à Baie-Saint-Paul. La seigneurie est concédée à Antoine Cheffault de la Renardière.

La seigneurie de Beaupré est rachetée entre 1662 et 1668 par Mgr de Laval. Sous son égide, la seigneurie connaitra un essor rapide jusqu’en 1680. Le Séminaire de Québec prend ensuite la relève et assure la gestion de la seigneurie pendant près de 200 ans, jusqu’en 1854, année de l’abolition du régime seigneurial.

La Seigneurie de Beaupré existe toujours et est maintenant plus connue sous l’appellation de « terres du Séminaire ». Le Séminaire de Québec demeure d’ailleurs le plus important propriétaire terrien de la Côte-de-Beaupré, puisqu’il possède l’ensemble de l’arrière-pays de la MRC.


L’avenue Royale, première route rurale du pays.

L’avenue Royale est l’une des plus vieilles routes rurales de la région de Québec. Imaginée par Monseigneur de Laval en 1683, elle témoigne encore aujourd’hui du riche passé agricole et religieux de la Côte-de-Beaupré. Caveaux à légumes, chapelles, maisons patrimoniales et fours à pain ne sont que quelques éléments qui rappellent la vie d’antan.

royale.jpg

Un paysage façonné par l’agriculture

La Côte-de-Beaupré porte bien son nom! Sa morphologie en fait un endroit idéal pour cultiver la terre. La plaine alluviale du Saint-Laurent s’y étend, riche et sans obstacles, sur toute sa largeur, seulement arrêtée au nord par les Laurentides.

C’est cette configuration particulière du terrain qui a permis très tôt l’implantation des colons français. Encore aujourd’hui, les fermes laitières et maraîchères y sont nombreuses.


champs.jpg

Haut de page

info@allianceaffaires.com

Tél. : 418.702.1511
10989, boul. Ste-Anne
local 101, Beaupré
G0A 1E0

Orage communication.com graphisme et Internet